Les actualités du recrutement

BLOG - ENGAGEMENT COLLABORATEUR... EMBARQUEMENT IMMEDIAT POUR DEVELOPPER LA PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE !

Le 28/10/2021



Comment imaginer une entreprise performante qui serait un bateau où parmi les 100 membres d’équipage seulement 11 contribueraient vraiment à faire avancer le bateau, 70 feraient juste ce qu’on attend d’eux et 19 saboteraient la progression du navire ?

Impossible me direz-vous… Et pourtant… !



Selon le Rapport 2021 State of the Global Workplace de l’Institut de sondage Gallup, en Europe de l’ouest :

Seulement 11% des collaborateurs sont engagés dans leur entreprise, c’est à dire enthousiastes vis à vis de leur situation, de leur environnement de travail et de leur employeur. Ils donnent le meilleur d’eux-mêmes pour atteindre le succès et font plus que ce qui est attendu.

70% des collaborateurs sont désengagés. Ils manquent d’enthousiasme et se contentent de faire le strict minimum.

19% des collaborateurs sont même fortement désengagés. Ils tirent le système vers le bas et portent atteinte au niveau de productivité ainsi qu’au moral de leurs collègues.

Cette réalité me questionne et vous interpelle probablement aussi, d’autant que ces chiffres ne sont pas nouveaux au regard des études antérieures.

Ce désengagement massif n’est pourtant pas une fatalité puisque les entreprises dont les équipes sont engagées surperforment nettement en comparaison avec celles dont les équipes sont activement désengagées :
  • 23% de rentabilité supplémentaire ;
  • 17% de productivité supplémentaire ;
  • Un accroissement de 10% de l’engagement de leurs clients ;
  • Jusqu’à 65% de turnover en moins ;
  • Une baisse de 37% de l’absentéisme.
Malgré ce potentiel significatif de gain de performance directement lié à l’engagement des collaborateurs, force est de constater que les entreprises s’attachent d’abord à ajuster leur stratégie, à développer de nouveaux produits ou services, à améliorer des process ou repenser des processus… pour aller grapiller durement les quelques points de productivité ou de marge annuels attendus.

Si cette approche est évidemment indispensable, l’engagement des collaborateurs est LE levier encore trop peu exploré pour développer fortement la performance de l’entreprise.

Je suis convaincue que la prise de conscience par les dirigeants et DRH est réelle sur cet enjeu, à fortiori dans cette période de crise sanitaire et de pénurie de ressources et de compétences. Ils ont bien sûr identifié qu’il est indispensable de (re)connecter et (ré)engager les équipes pour qu’elles soient performantes dans un environnement changeant. Ils comprennent combien il est préférable de limiter le turnover pour conserver les compétences dans l’entreprise, plutôt que de devoir les rechercher continuellement en recrutant. Ils savent évidemment que leur réputation d’employeur est véhiculée en premier lieu par leurs propres collaborateurs, intérimaires ou sous-traitants.

Il n’y a qu’à voir l’énergie déployée et les budgets alloués dans les entreprises de toute taille pour tenter de motiver, mobilier et fidéliser les collaborateurs via les séminaires de cohésion, les démarches RSE ou QVT, les campagnes de communication bien huilées sur la marque employeur, ou encore, si je suis un brin provocatrice, les fameux babyfoot du « chief happyness officer » … La liste est longue !

Si ces actions peuvent tout à fait être louables et nécessaires, force est de constater que l’impact sur l’engagement collaborateur, et donc la performance des équipes, est peu satisfaisant et encore moins durable.

J’entends nombre de dirigeants et DRH me dire : « On fait plein de choses, on a tout pour travailler dans de bonnes conditions mais ils ne sont jamais contents… » ; « On a passé un bon moment au vert, mais c’est retombé comme un soufflet en quelques semaines… » ; « On déploie une énergie folle à essayer de tirer tout le monde vers le haut, je ne sais plus comment faire pour que tout le monde monte dans le même bateau… »

Ces remarques, je me les suis faites aussi il y a 10 ans, sans trouver de solutions. Et puis j’ai compris que les résultats des actions dispersées ou « one shot » sont limitées voir inopérantes sur la culture et le leadership dans l’entreprise. J’ai constaté aussi que les effets d’affichage ou de communication de valeurs n’impliquent pas nécessairement l’adhésion et les comportements associés attendus dans l’entreprise.

Créer des équipes engagées nécessite de se concentrer sur l’essentiel, ce qui compte le plus dans l’entreprise : Chaque collaborateur, l’équipe.

Il n’y pas de baguette magique ou de hasard pour développer la performance :

Seule une équipe unie et alignée peut adhérer et s’engager pour contribuer à un niveau de performance élevé.

Construire de telles équipes implique une approche méthodique et consciente basée sur l’activation du collectif au quotidien. Il s'agit de bousculer la dynamique collective de l’entreprise :
  • Ancrer de nouveaux comportements durablement,
  • Créer des liens profonds,
  • Instaurer une responsabilité collective autour d’une vision partagée,
  • Développer une culture d’entreprise forte,
  • Déployer le leadership à tous les niveaux de l’entreprise.
Alors n’attendez plus pour faire de votre entreprise le bateau dans lequel tous vos collaborateurs embarquent en étant engagés et hautement performants, pour tous ramer activement dans le même sens.
 

Catherine GRANGE, Fondatrice HUM&CO